lundi 4 septembre 2017

Clôture dun blog

En premier lieu, toutes nos pensées vont à Françoise Dieuzeide. Blessée au poignet lors d'une vache à Malamaire dans la deuxième  manche - qu'elle terminera en seconde position -, Françoise a été opérée à Montpellier, elle est en bonne forme . Tous nos voeux de rétablissement, et à bientôt dans les airs...


Ces championnats de France 2017 ont été de l'avis unanime une grande réussite. La qualité de l'accueil et de l'organisation n'y sont pas pour rien, bien évidemment. Un grand merci aux bénévoles des clubs Lachens Vol Libre et des Ailes du Loup, à Avril et François et bien sûr à William, toujours attentionné en ce qui concerne la survie alimentaire de tous. Les bouteilles d'eau fraîche proposées aux pilotes quelques minutes après le posé ont été particulièrement appréciées !

Les résultats :
https://delta.ffvl.fr/node/1640

L'intégralité des images (téléchargeables sans compression):
https://photos.app.goo.gl/6GJeA1kQQ0CFYWKJ2

Le film :
https://www.youtube.com/watch?v=JDiIJMoEEfk



Traceurs GPS.
Leur intérêt est indéniable (scoring, pointage sécurité, suivi des manches, récupération des pilotes, communication, analyse comparative des traces a posteriori..).
Pascal Lanser, qui a de l'expérience en ce domaine,  a effectué une analyse argumentée des différents systèmes utilisables. Les trackers Flymasters, utilisés lors des championnats de France et lors des mondiaux classe 2, ont donné toute satisfaction.
L'analyse complète de Pascal sera prochainement disponible sur la Transversale.

Communication :
La solution du blog a été utilisé de préférence à la communication directe sur les réseaux sociaux type Facebook pour différentes raisons (grande souplesse, maîtrise de la communication, absence de publicité, simple à retrouver dans le temps, absence de polémiques stériles et contre-productives...).
Au 4 septembre, ce blog a été visité plus de 3000 fois. Les "sources du trafic" sont le site FFVL (8%), Facebook (4%) et le forum de delta club 82 (2%). Le reste, environ 86 %, étant constitué par des connexion directes.
95 % des connexions proviennent de France. Mais le site a été visité depuis la Grande-Bretagne, la Suisse, l'Espagne, le Canada et même la Suède (salut Raymond !).

Merci à René Tua, Avril Geleen et Jagato pour les corrections orthographiques.
Enfin, pour répondre à quelques personnes qui ne semblent pas au courant, ce blog a été tenu par Alain Etienne (CND, BD FFVL).

PS rappel : le blog des championnats de France 2016 en Savoie
https://championnatdefrancedelta2016.blogspot.fr/

vendredi 1 septembre 2017

Vendredi 1er Septembre : mistral gagnant !

Toutes les infos météorologiques convergent : vent de Nord-Ouest fort dès le milieu de journée, plafonds bas et balises du Lachens à 60 km/h dès 8h du matin.
La décision d'annuler la manche de la journée s'impose logiquement.

Plusieurs propositions sont faites aux pilotes en attendant la cérémonie de clôture à 18h : certains se dirigent vers les villages de Bargème et de Trigance, une navette est organisée pour rejoindre les plages de la grande bleue...


Bel article dans le journal local ce matin.



Soirée de clôture, en présence de Jeff Fauchier, président de la ligue PACA et de Jean-François Ferrachat, maire de la Roque Esclapon.
Elle fut à l'image du reste de ces championnats : simple, conviviale, agréable, sans prétention mais , d'un avis unanime, parfaitement réussie.
En introduction, la projection du film monté l'après-midi même par J.L. Debiée eut un grand succès. Le film tourna d'ailleurs en boucle toute la soirée.
Après les traditionnels discours et la remise des trophées des champions dans les 3 catégories (open classe 1, classe 1 du championnat de France et classe sport), Monsieur Loyal incarné par François Chapon, décerna les trophées du phacochère et de l'arapède, délicate allusion soit à la qualité des décollages ou atterrissages, soit à l'opiniâtreté de certains pilotes.

La soirée fut animée par le groupe delta-jazz. À signaler les nombreuses interventions de chanteurs de grand talent. On se souviendra de la version endiablée de "me gustas tu" par Ataulfo et de l'éternelle chanson de Georges Brassens, "les copains d'abord", reprise à l'unisson...


Préparation des trophées.




Jean Guibergia, le potier deltiste du Var qui a réalisé les trophées.



























Jean et Edwin









Avril, la présidente de Lachens Vol Libre.









François Chapon, alias Monsieur Loyal





Dietrich








Le podium classe sport




Le podium de l'open classe 1




Les trois podiums réunis























jeudi 31 août 2017

Jeudi 31 Août, repos et humidité...

Les résultats ici :
https://delta.ffvl.fr/node/1640


Les prévisions météo mercredi soir ne laissant quasiment aucun espoir de faire une manche (nuages et pluie), les pilotes sont prévenus dès mercredi soir que la journée de jeudi sera une journée de repos.
Au petit déjeuner, François Chapon fait des propositions aux pilotes et aux accompagnants :
• poursuite de l’opération voler mieux avec Sam Duprat (visionnage- débriefing des décollages et atterrissages, réglage des harnais, pliage de parachute de secours…).
• projection à 16h du film “les quatre saisons d’Espigoule”
• activités libres (visite des gorges du Verdon, pétanque, musculation, piscine, étanchéification des toiles de tente…)





Vente de T-Shirt : Lachens Vol Libre ou Ailes du Loup ?








Jean-Marc à vitesse max.







Le bodybuildé J.P.L. en plein entrainement !







































Un autre sportif de haut-niveau dans une autre activité, Mario Alonzi!










































mercredi 30 août 2017

Mercredi 30 Août, Lachens

https://delta.ffvl.fr/node/1640

Les prévis météos pour la journée ne sont ni catastrophiques, ni enthousiasmantes. De la nébulosité à presque tous les étages et du vent d'Ouest de plus en plus fort en montant en altitude, mais, au décollage, le vent devrait être face.

En classe 1 : Déco Lachens , B1 au Col de Bleine, B2 au col des Portes, B3 au col de Bleine, B4 la Mure et but au Mousteiret.
En classe sport : Déco Lachens, B1 Col de Bleine, B2 Col des Portes, B3 Les Lattes et but au Mousteiret.

Les manches sont prévues avec trois starts, mais tout le monde prendra la première à 13h. Les conditions n'étant pas exceptionnelles, certains pilotes perdent rapidement de l'altitude, entrainant un certain attentisme sur le "tarmac du décollage".

En l'air les conditions sont puissantes mais globalement homogènes malgré un bon vent d'ouest. L'accès au col de Bleine est relativement aisée, ainsi que le retour vers le col des Portes. En classe 1, la balise de La Mure posera certains problèmes, notamment à cause d'un ensoleillement défaillant, elle entrainera quelques vaches à Saint André ou au retour à Castellane.

Dietrich se trouvera pris au piège entre Demandolx et Castellane. Il se battra avec une belle opiniâtreté pendant plus d'une heure avant de poser à la vache de Castellane. Atterro sans problème car Dietrich avait pris soin d'aller faire plusieurs fois le tour du clocher de l'église. Une stratégie qui n'est malheureusement pas reproductible partout, et notamment au Mousteiret où se poseront la majorité des pilotes.

Sans surprise, Mario, devant Josep Maria et Jean-Yves Tous, gagnera cette manche en classe 1. En classe sport, 3 pilotes au but avec Pierre Valet sur son rutilant Airwave Klassic  de 1994 devant Serge Mainente et Nicolas Boucley...







Le "tarmac" du déco sud du Lachens.









Manu, DE-scorer de l'épreuve, en compagnie de J-L Debiée et de J.M. Gagne




L








Le Mousteiret, l'atterrissage qui rencontre le plus gros indice de satisfaction chez les pilotes.




mardi 29 août 2017

Mardi 29 Août, Col de Bleine

Les résultats :
https://delta.ffvl.fr/node/1640

Live-tracking (géolocalisation et temps direct - avec quelques minutes de décalage en fait -) : désolé pour les personnes ayant tenté de suivre la manche aujourd'hui mais, la zone du décollage de Bleine n'étant pas couverte par les réseaux de téléphonie mobile, il nous a été impossible d'activer le live tracking pour le début de cette manche.


Championnat de France delta.
Les pilotes des premiers championnats de France delta, de 1976 à 1979, étaient notés sur la durée de vol et sur la précision d’atterrissage.
Les premiers championnats de France de distance, inspirés de ce qui se faisait aux USA,  ont eu lieu en 1980 au Lachens. Ni GPS, ni tracker, ni même appareil photo ! Les balises étaient simplement validées par des commissaires au sol
Pour la petite histoire. Mike de Glanville, le pilote local qui faisait référence à l’époque, attendait une nouvelle aile à transversale intégrée (DSTI), une Comet. Malheureusement pour lui, cette aile n’arriva que le deuxième jour des championnats et Mike fut contraint de voler sous un Atlas, donc sous la même aile que son concurrent direct Gérard Thévenot qui en était le concepteur.
Au matin du dernier jour de la compétition, les deux pilotes étaient premiers ex-aequo avec le même nombre de points. La dernière manche fut déterminante. Les pilotes devaient aller du Lachens au Plan du Peyron avec un retour au Lachens et posé au sommet.
À ce petit jeu, Mike de Glanville fut le meilleur et il fut sacré champion de France devant Gérard Thévenot, Yvon Bertrand complétant le podium.
À noter que Jeff Fauchier, le sémillant président de la ligue PACA qui nous a rendu visite aujourd'hui, participait à ce premier championnat de France de distance. Il avait terminé dans le "top ten" !

Un immense merci à André Milewski pour toutes ces informations. André, qui fut l’un des meilleurs pilotes français pendant plusieurs décennies, était présent aujourd’hui au décollage de Bleine.


André aujourd'hui même. Merci à Jean-Marc Laporte pour la photo.









































La manche de la journée.
Les prévisions météo : vent d’Est annoncé assez fort - et bien présent à La Roque Esclapon dès 9h du matin - et risque d’évolution orageuse sur le Nord du secteur. La manche d’aujourd’hui aura donc lieu au  décollage du Col de Bleine, sera courte et l'on restera au Sud du Teillon afin d'éviter les orages. Les balises seront au Plan du Peyron, à Bauroux et au Teillon.



En classe 1 : Ataulfo, ne cachant pas sa satisfaction bien légitime, arrivera le premier au but devant Mario et Daniel Martin Mota.



En classe sport de nombreux pilotes arriveront au but. Simon Rousselet devancera Nicolas Boucley et l'inoxydable Serge Mainente.






Opération "voler mieux" : analyse des décollages et atterrissages de la veille.




























Beaucoup de monde à l'atterro et au décollage du Col de Bleine























L'immense et sécurisant atterrissage du Mousteiret, avec en toile de fond les sur-développements sur le Mercantour.





















Clôture dun blog

En premier lieu, toutes nos pensées vont à Françoise Dieuzeide. Blessée au poignet lors d'une vache à Malamaire dans la deuxième  manche...